Collectif : la lettre d’information #7 du Groupe INSA

Une fois par trimestre, la lettre d'information du Groupe INSA revient sur les prises de position du groupe et ses dernières actualités. Bonne lecture !

Par Laura Grissolange le 23 juin 2022

lecture 8 min.17 vues

Voir la version en ligne
Les premiers jours de l’été sont pour nos écoles un temps de transition. Alors que nous voyons toute une cohorte d’étudiants quitter nos formations pour rejoindre la famille des alumni INSA, nous nous préparons à en accueillir une autre, qui découvrira dans quelques semaines nos écoles. Nous avons souhaité dans cette lettre mettre en lumière le travail effectué par la communauté étudiante pour nourrir et faire vivre ce collectif INSA tout au long de l’année. Car nous le savons essentiel. Bonne lecture et bon été !

LES CAMPUS VIBRENT AU SON
DES FESTIVALS ÉTUDIANTS

Des solex qui pétaradent, des défis sportifs et festifs, des décibels qui remplissent la nuit. Après deux années d’absence pour cause de crise sanitaire, les festivals et événements organisés par la communauté étudiante INSA ont retrouvé le chemin des campus. À Rennes, le plus vieux festival étudiant de France, le Rock’n Solex, fêtait cette année ses 55 ans, quand Les 24 heures de l’INSA, à Lyon, passait le cap de la cinquantaine. Autre rendez-vous emblématique de la vie des INSA, le High Five s’est tenu cette année à l’INSA Centre Val-de-Loire, à Bourges. Chaque année, il réunit plus de 800 étudiantes et étudiants de tous les campus le temps d’un week-end.
Devenus des institutions sur leur territoire ou au sein de la communauté étudiante, ces événements culturels et sportifs illustrent la cohésion et l’esprit d’équipe qui animent les élèves INSA. “Un événement tel que le High Five permet de souder les étudiants, de partager des centres d’intérêt et de créer un réseau aux attaches fortes et solides », résument Nathanaël Beaugendre, président de l’AEI (Association des élèves INSA) jusqu’en avril 2022 et Alexis Daugé, son successeur.
+ d’infos
Dans le reste de l’actualité du groupe
Innovation pédagogique. Concevoir une année de formation en ligne dédiée à l’Internet des objets. C’est ce que vient de réaliser OpenINSA, service commun du Groupe INSA dédié à l’ingénierie pédagogique, avec trois partenaires académiques malien, sénégalais et tunisien. Après deux ans de travail mené dans le cadre du Programme d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (ADESFA), le cursus (équivalent d’une troisième année de licence) est désormais prêt à être déployé.
+ d’infos
Littérature. Ils avaient trois mois pour rendre leur copie. Pour cette édition 2022 du concours de nouvelles du Groupe INSA, une soixantaine de participants se sont prêtés au jeu de l’’’écriture. Cette année, les équipes des bibliothèques du Groupe, qui portent ce concours depuis sa création, avaient choisi pour thématique de travail la réalité désirée. Dix lauréates et lauréats ont vu leur prose récompensée. Parmi eux, cinq élèves, deux personnels et trois alumni.
+ d’infos
Dans le rétro. Le Groupe INSA a publié le 17 mai 2022 son rapport d’activité 2021. À travers 48 pages, le document retrace une année de chantiers ambitieux et structurants, portés par l’ensemble du collectif INSA. Qu’ils concernent la formation, la recherche, l’international, les relations partenariales ou la vie étudiante, tous poursuivent un même objectif : donner corps au modèle INSA. Le document est accessible en ligne et en version papier sur demande.
+ d’infos
UN ŒIL SUR…
L’Alliance CICR-INSA
Après une phase expérimentale de deux ans, le Comité International de la Croix Rouge et le Groupe INSA diffusent les premiers logiciels d’aide à la recherche de migrants disparus. Ces travaux ont été menés dans le cadre de l’Alliance CICR-INSA, portée par la Fondation INSA.
L’info
Initié en 2020, le partenariat qui lie le Comité international de la Croix-Rouge et le Groupe INSA est une alliance inédite dans le secteur de l’enseignement supérieur. Portée par la Fondation INSA, elle permet au CICR de faire appel aux compétences techniques des équipes INSA pour concevoir de nouveaux outils numériques, dans le cadre de l’une de ses missions : la recherche de personnes disparues dans des contextes de conflits armés, de migration ou de pandémie.
Les travaux menés
Pendant deux ans, grâce au travail d’enseignants-chercheurs, d’étudiantes et d’étudiants, plusieurs logiciels d’aide à la recherche de disparus ont été développés. Trois d’entre eux sont désormais disponibles. Gestion de la traçabilité des corps depuis leur lieu de récupération jusqu’à leur sépulture, vérification de la pertinence des prélèvements ADN, retouche semi-automatisée de photos de visages… Conçus comme des biens communs, les logiciels sont open source : mis à disposition des équipes du CICR, ils peuvent aussi être utilisés par tout acteur intervenant dans le processus de reconnaissance de corps de migrants.
Pourquoi c’est important
« La technique et l’innovation ont toujours été des alliés de l’humanitaire pour mieux répondre aux besoins des populations affectées par des crises, rappelle Yves Arnoldy, chef de la délégation régionale du CICR en France. Le partenariat avec le Groupe INSA en est une nouvelle fois la démonstration. Ces premiers logiciels vont permettre d’améliorer la recherche des migrants portés disparus et donc d’apporter une réponse à leurs familles. D’autres projets sont en cours. Ces outils seront utiles bien au-delà de la migration, mais également dans les contextes de conflits et de catastrophes naturelles
+ d’infos
EN BREF… Dans les INSA
Chaque année, les journées nationales inter-écoles du paysage permettent aux établissements et acteurs du secteur d’échanger sur les enjeux de leurs formations. Début juin, c’est l’INSA Centre Val de Loire, à travers son département École de la nature et du paysage, qui a accueilli l’événement ••• Comment agir face au changement climatique ? Le 2 juin 2022, Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue et membre du GIEC est intervenue devant les étudiants et personnels de l’INSA Hauts-de-France dans le cadre du 30e Congrès annuel de la société française de thermique ••• L’INSA Lyon et SPIE ICS, filiale française de services numériques du groupe SPIE ont inauguré le 13 juin 2022 une chaire de recherche et d’enseignement sur les enjeux liés à l’analyse, au traitement intelligent des données dans les infrastructures de communication ••• Pour valoriser et encourager la recherche & développement dans la filière bois et plus largement créer ou renforcer les liens entre entreprises du secteur et partenaires scientifiques, l’INSA Rennes a accueilli en mai une journée d’étude dédiée au sujet, en partenariat avec Fibois Bretagne, association interprofessionnelle de la filière bois dans la région ••• Concevoir ses propres outils pour mener des recherches d’envergure mondiale. C’est ce que fait le laboratoire CORIA, dans lequel est impliqué l’INSA Rouen Normandie . Grâce au travail d’un doctorant, une sonde plus précise, vient d’être mise à disposition des équipes. L’objectif : développer des modes de combustion plus propres pour le secteur aéronautique ••• Tous les cinq ans, l’INSA Strasbourg mène une vaste enquête auprès de ses diplômés architectes pour connaître leur situation professionnelle. Publiée en mai 2022, l’édition 2021 met en lumière une diversification des métiers de l’architecture ••• Comment veiller à l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail ? L’INSA Toulouse forme régulièrement une cohorte d’élèves-ingénieurs au sujet, via son Centre Gaston Berger. Le 12 mai 2022, les étudiants concernés se sont vus remettre le label Handimanager.
Repéré dans les médias
ACTU-ENVIRONNEMENT +
Comment transformer l’enseignement supérieur en faveur de la transition écologique
FEAT-Y +
« On ne demande pas à l’étudiant de devenir un super-héros mais d’être un vulgarisateur »

Collectif est la lettre d’actualité
du Groupe INSA

Photos : © Club Photo INSA Rennes & Adobe Stock

Sur le même thème

Récemment publiés

3 tuiles des 3 dernières ressources publiées en cours de recherche...