Deuxième édition de la rentrée climat à l’INSA Strasbourg : 410 élèves « fresqués »

410 élèves de 1ère et 3ème année de l'INSA Strasbourg ont participé le 6 septembre 2022 à l'atelier La Fresque du Climat à l'occasion de l'évènement d'accueil la Rentrée Climat. Ils ont été « fresqués » par 18 animateurs étudiants, personnel administratif et enseignants de l'école. Cette activité constitue une introduction aux enjeux socio-écologiques qui prennent de plus en plus de place au sein des cursus de l'école.

Par Priscille Cadart le 16 septembre 2022

lecture 7 min.17 vues

L’atelier, ludique et pédagogique, permet aux participants de mieux comprendre les causes et les conséquences du réchauffement climatique. Les 42 cartes à relier sont basées sur les travaux des scientifiques du Groupement intergouvernemental sur l’évolution du climat, dont certaines conclusions sont particulièrement actuelles après les évènements de l’été qui vient de se terminer. C’est une activité qui mobilise l’intelligence collective mais également la créativité pour réfléchir ensemble aux solutions à mettre en œuvre, que ce soit au niveau collectif, individuel, ou en tant qu’ingénieur ou architecte dans les entreprises.

Christian Morel

Après avoir remis les cartes dans l’ordre, la phase de créativité permet de digérer toutes ces informations

Après une introduction en amphithéâtre par Romuald Boné, directeur de l’établissement, les étudiants ont été répartis en petits groupes pour suivre pendant trois heures les quatre étapes de l’atelier : compréhension, créativité, restitution et débriefing.
Au cours de la matinée, ce sont 196 étudiants de première année, répartis en 24 tables et guidés par 13 animateurs, des « fresqueurs », qui ont mis dans l’ordre les 42 cartes du jeu, illustrant les causes et les conséquences, pour reconstituer des fresques du climat. L’après-midi,  218 étudiants de troisième année accompagnés par 15 animateurs ont participé à l’atelier.

Les étudiants n’ont pas manqué de créativité, comme en témoignent quelques titres de leurs œuvres : J’Haine Ma Planète, La Divine Comédie, Sauvons ce qui peut l’être, Les dominos du Climat, Le retour de bâton et bien d’autres encore.

Lucie Poussardin

Lors de la phase de créativité, les participants sont invités à illustrer la carte mentale réalisée, ainsi qu’à choisir un titre pour résumer ce que leur évoquent ces découvertes.

« Orienter les idées de leviers d’action vers ceux qu’ils pourront implémenter en tant qu’ingénieurs ou architectes a permis de bien dynamiser le brainstorming du débrief » retient Louis Bakewell, étudiant en 5ème année de  la spécialité génie climatique et énergétique et président du club Greensa, collectif d’apprenants de l’INSA Strasbourg engagés pour l’écologie, qui a animé plusieurs ateliers au cours de la journée.

Amandine Candy

Après la phase de brainstorming, Louis Bakewell, président du club Greensa, invite les participants à suivre les activités de son club sur Instragram @GreensaStras

Cet évènement a été co-organisé par Emmanuel Alby, référent développement durable et responsabilité sociétale de l’INSA Strasbourg et l’association Hop La Transition, qui fédère le déploiement de différents outils de sensibilisation aux enjeux socio-écologiques en Alsace. C’est la deuxième année que l’INSA organise cet évènement pour les étudiants de première année. Nouveauté de la rentrée 2022 : les étudiants de troisième année ont été intégrés au dispositif. 

18 étudiants et membres du personnel de l’INSA Strasbourg ont répondu à l’appel pour être formés à la facilitation de cet atelier d’intelligence collective. Certains avaient été formés à l’occasion de la première édition de l’évènement en 2021 : Anne Wencker du service formation continue, Annika Niel du service communication, Julie Coulombel, Gerard Hermal et Emmanuel Alby, enseignants, ainsi que Maëlle Darnis, Juliette Komurian et Jérôme Cauquil, étudiants.
D’autres ont suivi la formation à l’animation de l’atelier le 2 septembre 2022 : Hiba Aglou, Antoine Auger, Maryama Coulombeau, Solène Peter, Louis Bakewell, étudiants, ainsi que Magali Pierrat, responsable de la bibliothèque et Christelle Gress, enseignante au sein du département architecture.
D’autres enfin, ont été formés dans le cadre de leurs activités, c’est le cas de Yacine Benzerari et Elodie Buckenmeyer, chargés de mission chez Envirobat Grand Est.

Ces animateurs ont été soutenus par six coachs expérimentés : Marion Roullet et Amandine Candy de l’association Hop La Transition, ainsi que Grace Diby, Ludovic Grassl, Christian Morel et Priscille Cadart, membres de l’association mais aussi diplômés de l’INSA, via le mastère spécialisé éco-conseiller.

Priscille Cadart
diplômée 2015 en génie électrique et du mastère spécialisé éco-conseiller 2021
animatrice et formatrice d’animateurs multi-fresques
organisatrice de la 2ème édition de la rentrée climat pour l’INSA Strasbourg et intervenante vacataire sur le module Enjeux environnementaux


Autre action de la rentrée climat : Un chantier participatif pour la biodiversité

S’inscrivant dans la même thématique, les étudiants de première année ont participé à des chantiers participatifs dans la réserve naturelle du Neuhof/Illkirch-Graffenstaden, le 8 septembre 2022. Au programme : contribuer au renouvellement de la faune fragilisée en fermant des sentiers pour créer des zones de quiétude et ramasser des déchets. Ce sont 300 kg de déchets et 2.9 km qui ont été fermés, ce qui représente 480 000 m2 de zones de quiétude créés.

un module de sensibilisation aux enjeux éthiques et socio-écologiques en première année

Dans le prolongement de la rentrée du climat, de nouveaux modules sont donnés aux étudiants pour prolonger leur sensibilisation. Proposé pour la première fois au deuxième semestre de l’année 2021/2022 , le module contient une partie d’enseignements sur l’éthique d’une part, le développement durable d’autre part. Les étudiants prolongent ensuite la réflexion en petits groupes, suivant les modalités du « world café ». Ce format stimule le dialogue constructif, l’intelligence collective, la créativité, et la recherche d’actions concrètes à mener.

UN NOUVEAU MODULE « SCIENCES ET ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX » en deuxième année

Dans le prolongement de la fresque du climat, un nouveau module  intitulé  « sciences et enjeux environnementaux » sera au programme des étudiants de deuxième année pour la première fois cette année .   Il sera l’occasion d’explorer la démarche scientifique et de synthèse entreprise par les auteurs des rapports du GIEC.

 

Sur le même thème

Récemment publiés

3 tuiles des 3 dernières ressources publiées en cours de recherche...