Les étudiant.es de première année en action dans la réserve naturelle nationale du Neuhof

Les étudiants en première année de l'INSA Strasbourg sont intervenus ce jeudi 8 septembre 2022 dans la réserve naturelle nationale de Neuhof/Illkirch Graffenstaden pour deux types d'action : contribuer au renouvellement de la biodiversité par la fermeture de sentiers et ramasser des déchets.

Par Annika Niel le 09 septembre 2022

lecture 5 min.179 vues

C’est désormais une tradition, voila dix ans que l’INSA Strasbourg emmène le groupe des premières années en forêt pour une action responsable, qui soit aussi pour eux l’opportunité d’une ouverture vers un écosystème à préserver, et l’opportunité de tisser des liens au sein de leur nouvelle promotion, lors d’un chantier qui mobilise bras, jambes et intelligence collective. Cette opération est co-organisée par trois services, deux services de l’Eurométropole, Espaces verts et de nature, d’une part, Enseignement supérieur, recherche et innovation,   d’autre part coté Eurométropole, et le  service communication côté INSA Strasbourg. L’action a été soutenue cette année par la Fondation INSA Strasbourg, par la prise en charge du transport en bus des étudiants sur les sites les plus éloignés.

« Au total, ce sont 300 kg de déchets, 2,9km de chemins qui ont été fermés, ce qui représente 480 000 m2 de zones de quiétude créés. C’est l’équivalent de quatre semaines de travail d’une équipe de trois personnes. »

Adrien Schverer, conservateur de la réserve naturelle nationale du Neuhof souligne l’efficacité du travail fourni par les étudiants en 1h30 d’intervention et la valeur de cette intervention pour le service en charge des réserves naturelles.

Environ 200 étudiants de premières années, répartis en groupes, sont intervenus dans quatre zones de la réserve pour ramasser des déchets mais aussi pour fermer des sentiers afin de créer des zones de quiétude qui permettront à la faune de se reproduire. Ils sont partis de l’INSA Strasbourg à 13h45 tapantes, pour être à pied d’œuvre entre 45 minutes et une heure plus tard, sur site, en fonction de l’éloignement de leur zone d’intervention. Les équipes du service des ‘espaces verts et de nature avec les étudiants volontaires de 3e année, les ont accompagnés sur site.

Les enjeux de leur intervention leur ont a été présentés  en amphithéâtre deux jours avant. Historique des évolutions du paysage, le Rhin et la forêt alluviale ont en effet subi des modifications majeures depuis deux siècles, conséquences sur la faune et la flore, solutions mises en œuvre pour préserver ce qui doit désormais l’être… L’action des étudiants a pris tout son sens après la présentation, par le conservateur Adrien Schverer, cartes à l’appui.

Un groupe était accompagné de Leslie Changea, de l’association le Samu de l’environnement. Chargée d’études, elle a présenté son association qui intervient en urgence en cas de pollution ponctuelle. Les étudiants ont ainsi réalisé des analyses d’eau et du sol sur la plage du Baggersee.

12 étudiants en troisième année de l’INSA Strasbourg ont répondu à l’appel pour co-encadrer les groupes d’étudiants, en lien avec les agents du service espaces verts et de nature de la Ville et Eurométropole de Strasbourg.
Merci à Hayam Battahi, Théo Bierry, Adrien Boulogne, Elyse Calloc’h, Guilhem Chevassus, Juliette Contini, Clotilde Liautard, Robin Maury, Julie Milland, Clarie Suong, Thibault Tostain et Yoann Venet .

À l’issue de l’opération, les étudiants étaient attendus à 17h pour un goûter amplement mérité. Marc Hoffsess, adjoint à la Maire de Strasbourg ; Nathalie Gartiser, directeur de la stratégie et de l’amélioration continue et François Dufour, directeur général des services de l’INSA Strasbourg ont remercié les étudiants pour leur intervention efficace. Adrien Schverer a ensuite dressé le bilan de l’opération, et son impact sur la réserve naturelle.

Cette opération a été co-organisée par trois services :  Annika Niel et Véronique Zeller du service communication de l’INSA Strasbourg ; Nathalie Dambrosio-Vitale, Nadège Malu et Daphnée Pinot du service Enseignement supérieur, recherche et innovation de la Ville et Eurométropole de Strasbourg ; Daniel Baumgarten, Charlotte Charroy, Emmanuel Meppiel, Frédéric Rolling, Adrien Schverer, Myriam Veber  du service espaces verts et de nature de la Ville et Eurométropole de Strasbourg.

Les services juridique et patrimoine de l’INSA Strasbourg ont contribué à la préparation de la demi-journée.  Ont aussi participé au bon déroulé du chantier :  la protection civile, l’association le Samu de l’environnement, les gestionnaires du Baggersee, le  restaurant universitaire Esplanade, Klaus Stoeber – photographe.


En savoir plus sur le communiqué de presse du 31/08/2022 Les étudiants de l’INSA agissent pour les réserves naturelles de Strasbourg

Sur le même thème

Récemment publiés

3 tuiles des 3 dernières ressources publiées en cours de recherche...